Goûter et savourer sans crainte les spécialités culinaires de la Birmanie

Goûter et savourer sans crainte les spécialités culinaires de la Birmanie

Birmanie

Les mélanges donnent généralement de très bons résultats en matière culinaire. La Birmanie a la chance de se trouver à la croisée de trois pays très doués pour la cuisine. Les inspirations indiennes, chinoises et thaïlandaises se retrouvent dans plusieurs plats. Cependant, le mariage de ces cultures a donné un savoir-faire unique : la cuisine purement birmane.

Redécouvrir la valeur des soupes et en explorer de nouvelles saveurs

Chez les Thaïlandais, la soupe en soi ne sert qu’à mouiller le riz. En Birmanie, elle se prépare de diverses façons, mais se déguste toujours avec plaisir. Le plat national est d’ailleurs une soupe : la Mohinga. Les nouilles de riz rassasient à toute heure. Mais les accompagnements donnent de la saveur et de la texture au bouillon. Ceux-ci peuvent être de l’ail, de la citronnelle, du poisson frit et bien d’autres. Le nom moins compliqué donné à la soupe de légumes au porc n’en réduit pas le goût. La pâte de crevette associée aux fines herbes rehausse la simplicité du plat. Une autre composition appréciée des touristes est le shan-tohu byawk. Les éléments la composant : nouille, vermicelle et farine de pois chiche, donnent un rendu onctueux à la soupe. Côté texture, le croquant-moelleux de la  shan khao swé l’emporte. Merci à la poudre de cacahuètes grillées.

Birmanie

Quand bien manger et préserver la santé vont de pair

L’avantage de manger des salades en Birmanie réside dans la fraîcheur assurée des éléments. En plus, elles sont assez variées. La plus célèbre est la laphet thoke. Le fait de manger de la salade de thé fermenté représente déjà une aventure en soi. Après, chacun l’agrémente selon ses goûts. Conformément à l’endroit où on se rend, les gens l’assaisonnent de jus de citron, de piment, de crevettes séchées et autres. Le thok, quant à lui, ne se contente pas des légumes crus. Cette salade se pare de fruits également. La partie intéressante se trouve dans la sauce épicée qui l’accompagne. Ces plats légers, mais savoureux permettent de visiter birmanie sans craindre la prise de poids. Afin de pouvoir goûter les délices de ce pays, il faut juste consulter ce site et se renseigner des détails. Le KyanDjin Ti Tok réconciliera les palais avec le chou. Tomates vertes et cacahuètes sont les autres secrets de ce mélange explosif en bouche.

Voici quelques spécialités inclassables, mais incontournables et délicieuses de la Birmanie

Impossible de catégoriser en seulement trois parties toutes les richesses de la cuisine birmane. Voilà pourquoi se retrouvent regroupés ici différents plats, mais dont il fallait absolument parler dans cet article. Une des particularités est le porc hot pot. C’est l’une des street food les plus répandues. Ces nourritures d’extérieur sont incontournables lorsqu’il s’agit de visiter birmanie ou un autre pays d’Asie. Le client choisit un morceau de porc. Ensuite, il le fait cuire dans un pot de vapeur chaude. Enfin, on plonge dans la sauce et on se régale. Le curry reste très répandu à cause (ou plutôt grâce) à la proximité de l’Inde. Le riz également, et le chapati. Le riz se fait gluant pour être mélangé au poisson ou du porc. Ou bien, il est cuit au curcuma, pour constituer le riz shan.

michael

Les commentaires sont fermés.