Les coups de pied circulaire en boxe Thaï

Les coups de pied circulaire en boxe Thaï

coups de pied

Les coups de pied circulaires sont à la boxe Thaï ce qu’est l’uppercut à la boxe anglaise. De plus ils permettent d’écarter l’adversaire sans avoir à pratiquer le corps à corps. Quand le coups est bien porté, c’est très souvent un coup décisif…

Les coups de pied circulaires ne sont pas à la portée de tous les combattant. C’est une technique difficile à maitriser en raison du déséquilibre qu’elle génère. Il est bon de s’entrainer longuement sur un sac de frappe pour espérer un jour maitriser parfaitement cette attaque.

Exemple de ces attaques en combat

C’est ce qui s’est produit pendant un match désormais historique organisé à Amsterdam au début des années 1980… À l’occasion de l’un des premiers combats entre boxeurs thaïs et occidentaux. Payap Penchay, l’un des meilleurs kickers qu’il nous ait jamais été donné d’admirer en action dans n’importe quelle discipline, broya littéralement les défenses du Hollandais Peter Van Os en lui assenant des dizaines de middle kicks sur l’avant-bras droit, replié en protection du foie. Ayant perdu la mobilité de son membre, l’athlète d’Amsterdam fut contraint d’élargir un peu sa garde… Et reçut ainsi le coup de grâce au foie, qui l’obligea à jeter l’éponge.

Les variantes du coup de pied circulaire

Contrairement à ce que l’on pense, les Thaïlandais ne sont pas des fanatiques du coup de pied circulaire bas. Celui à la cuisse est en revanche devenu la « marque de fabrique » des boxeurs hollandais. En particulier des champions du très célèbre Mejiro gym. Rob Kaman, plusieurs fois champion du monde dans diverses disciplines du ring, réalise un low kick spécifique en faisant tellement pivoter son corps sur son pied d’appui qu’il perd l’équilibre et tombe par terre.

Le coup de pied circulaire, une spécialité difficile

Réservée à des spécialistes de son envergure, cette variante peut s’avérer extrêmement efficace… Comme il eut justement le moyen de le tester avec Kaman John Moncayo, champion américain de kickboxing. Au troisième coup consécutif porté moyennant ce déséquilibre spécial, ce dernier ne fut plus en mesure de poursuivre le combat. La technique de Kaman constitue clairement une exagération, mais le concept fondamental de l’exécution de ce type de coup de pied ne change pas. S’il manque sa cible, le boxeur ne ramènera pas son membre pour revenir dans la position de départ, mais tournera de 180 degrés sur lui-même.

michael

Les commentaires sont fermés.